Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Les projets/L'aide à la scolarisation

L'aide à la scolarisation

Lu 3523 fois
La scolarisation de jeunes souhaitant reprendre leurs études.

        Le taux d’analphabètes au Burkina Faso frôle les 80%.
       L’école est payante, dès le début de la scolarité (CP). L’inscription au collège, en classe de 3ème par exemple, coûte en moyenne 85.000frs CFA, soit 130€ auxquels il faut rajouter 80.000frs CFA (125€) de fournitures scolaires et 120.000frs CFA (185€) de cantine, soit 440€ par enfant et par an pour un SMIC qui équivaut à 25.000frs CFA (40€) par mois. 
L’action de l’association « Terre de plumes » est limitée mais volontairement ciblée, dans un souci d’efficacité maximale. Nous sommes en relation avec les écoles et leurs professeurs autant qu’avec les familles de chaque enfant. Un suivi individualisé est donc réalisé afin d’accompagner les jeunes, durant plusieurs années si nécessaire et dans tous les cas, jusqu’à l’obtention du diplôme supérieur.

Objectifs : 

  • Permettre à des jeunes devant quitter l’école ou l’ayant déjà quittée depuis plusieurs années, suite à un manque de moyens financiers, de poursuivre leurs cursus scolaire jusqu’à obtenir un diplôme. Cette aide devant exclusivement s’appliquer à des jeunes ayant clairement formulé le souhait de poursuivre leurs études.
  •  
  • S’assurer que les familles des jeunes scolarisés s’impliquent dans le projet de leurs enfants par l’intermédiaire d’un accompagnement au quotidien et un encouragement régulier
  • Prendre en charge une grande partie des frais inhérents à la scolarisation (Inscriptions, fournitures scolaires, cantines, déplacements, etc.) tout en laissant une implication financière ou matériel minimum aux familles ou aux jeunes eux-mêmes
  • Encourager les jeunes concernés à envoyer régulièrement de leurs nouvelles à l’association.
  •  

Collège de GossinaSuivi individualisé des élèves accompagnés par Terre de PlumesEcole privée Sainte Colette à Ouagadougou

 

Rester en lien direct avec les établissements des jeunes scolarisés par l’intermédiaire des équipes administratives et pédagogiques